Burnham Badlands2019-03-02T22:12:18+00:00

BURNHAM BADLANDS

Paysage:4.2 out of 5 stars
Randonnées:3 out of 5 stars
Fréquentation:0.5 out of 5 stars
Intérêt Photo:4.2 out of 5 stars

Situation : nord-ouest du Nouveau-Mexique, à 45 mn de route au sud-ouest de Farmington
Altitude : environ 1700 m en moyenne
A savoir : il est conseillé d’obtenir un permis à Window Rock pour se rendre à Burnham Badlands

Parking de Burnham Badlands

parking-burnham-badlands

Fréquentation:0.5 out of 5 stars

Point de départ de l'exploration de Burnham Badlands, le parking se situe au point GPS N36° 20.255' W108° 26.835', le long de l'Indian Route 5080. On le reconnaît à son puits de pétrole abandonné. Une fois garé, dirigez-vous vers le nord et vous apercevrez au bout de quelques dizaines de mètres seulement le paysage de la photo ci-dessus.

Groupe de hoodoos

groupe-hoodoos

Intérêt:4 out of 5 stars
Fréquentation:0.5 out of 5 stars

Une zone particulièrement intéressante pour son nombre de hoodoos plus important qu'ailleurs dans Burnham Badlands (du moins de ce qu'en ai vu). Elle se situe autour du point GPS N36° 20.476' W108° 26.661'. Très vite après le début de l'exploration à partir du parking, on aperçoit cette section vers la droite. Il n'y pas de chemin spécifique pour y parvenir, à vous de créer le vôtre en faisant attention aux différents obstacles.

Eagle Hoodoo

eagle-hoodoo-burnham

Intérêt:4.2 out of 5 stars
Fréquentation:0.5 out of 5 stars

Un hoodoo un peu isolé du principal groupe mais particulièrement photogénique avec sa petite colline à côté. Vous le trouverez au point GPS N36° 20.522' W108° 26.637'. Près du sommet de ce hoodoo, un nid d'aigle qui était malheureusement inhabité lors de ma visite (fin octobre). On trouve d'ailleurs un autre nid non loin de là, en haut d'une petite butte elle aussi inhabitée.

Moins connu que son voisin Bisti Badlands, Burnham Badlands n’en demeure pas moins un lieu très intéressant pour qui aime ces endroits désertiques et totalement minéraux. On y trouve à la fois des collines jaunes et noires qui font la particularité de Burnham Badlands, mais aussi bon nombre de hoodoos photogéniques. Le site, dans le nord-ouest du Nouveau-Mexique, est par ailleurs isolé et extrêmement peu fréquenté (je n’y ai pas vu une seule autre personne).

Accès à Burnham Badlands

Le parking de Burnham Badlands se trouve au point GPS N36° 20.255′ W108° 26.835′ et est facilement accessible à tout véhicule par temps sec. Le SUV est conseillé mais pas obligatoire.

Carte d'accès à Burnham Badlands et itinéraire à partir de Farmington
A partir de Farmington, prendre la route NM-371 en direction du sud, comme pour se rendre à Bisti Badlands. Après environ 22 miles, tournez à droite sur l’Indian Route 5, goudronnée et en très bon état. Poursuivez pendant 15,3 miles jusqu’au croisement avec l’Indian Route 5082 que vous prendrez sur votre gauche. Vous verrez très vite quelques bâtiments (hameau de Burnham). Continuez tout droit jusqu’à rejoindre l’Indian Route 5080. C’est une piste très roulante qui ne pose aucun problème sauf en cas de fortes pluies. La piste s’élève ensuite avant de partir sur la gauche. Au bout de quelques centaines de mètres, vous apercevrez sur votre gauche un puits de pétrole abandonné. C’est ici qu’il faut se garer avant de partir explorer Burnham Badlands.

Localisation géographique de Burnham Badlands
Si vous venez de Shiprock, il faudra prendre la route US-491 en direction de Newcomb et sortir à gauche un peu avant sur l’Indian Route 5. Continuez pendant 12 miles jusqu’au croisement avec l’Indian Route 5082 à droite et le hameau de Burnham. Vous rejoignez alors l’itinéraire précédent venant de Farmington.

Randonner dans Burnham Badlands

Avant toute chose, il convient d’obtenir un permis pour se rendre à Burnham Badlands, situé en limite Est du Territoire Navajo. Celui-ci peut être obtenu au Fish & Wildlife Office de Window Rock.

Comme pour toutes les zones de badlands, il n’y a aucun chemin tracé. Il faut donc créer son propre itinéraire en observant et en analysant bien le terrain. C’est particulièrement valable à Burnham badlands, dont les ravines sont parfois parsemées de quelques trous qu’il vaut mieux éviter. Ceux-ci semblent petits en apparence mais peuvent cacher un espace plus grand et profond en-dessous. Attention donc où vous mettez les pieds ! Par ailleurs, la descente des monticules peut s’avérer très pentue et glissante.

Burnham Badlands est divisé en deux sections :

  • Une partie haute où se trouvent les badlands jaunes et noirs qu’il faut descendre avec prudence. Celle-ci se découvre dès le début de l’exploration, quelques dizaines de mètres après le parking.
  • Une partie basse constituée de monticules blancs ou colorés et de plusieurs zones de hoodoos relativement peu denses. Lors de ma visite fin octobre, je n’ai pu aller que dans la partie centre-est de Burnham Badlands. La météo n’était pas au rendez-vous et la pluie m’a obligé à écourter mon exploration. Mais c’est cette zone, à priori, qui comporte le plus de hoodoos et que je vous conseille en priorité.

Où dormir à proximité de Burnham Badlands

Il n’y a aucun hébergement à proximité directe de Burnham Badlands et je ne pense pas qu’il soit permis d’y poser sa tente (se renseigner auprès du Fish & Wildlife Office). Il y a en revanche de nombreuses possibilités à Farmington, notamment des motels de chaîne peu onéreux. Au sud, on trouve aussi beaucoup d’hébergements à Gallup et Window Rock. Mais ces deux villes sont plus éloignées (comptez près de 1h30 de route).

Tracé GPS

Exploration de Burnham Badlands (Zone Centre et Est)

Photos de Burnham Badlands