DENALI NATIONAL PARK AND PRESERVE

Paysage:5 out of 5 stars
Randonnées:5 out of 5 stars
Fréquentation:2.5 out of 5 stars
Intérêt Photo:5 out of 5 stars

Superficie : 24 585 km²
Situation : partie centrale de l’Alaska, à environ 200 km au sud-ouest de Fairbanks
Point culminant : 6190 m (Mont Denali)
A savoir : les infrastructures sont limitées et seule une petite portion de la route du parc est accessible aux voitures

Park Road

park-road

Intérêt:4.5 out of 5 stars
Fréquentation:1.5 out of 5 stars

L'unique route du parc est en grande partie réservé aux bus qui desservent différents points de départ pour les randonneurs (Transit Bus). On peut aussi effectuer un tour avec un guide qui fournit de nombreuses explications sur la faune, la flore ou la chaîne Alaska (Tour Bus). Les paysages sont spectaculaires tout le long et on voit régulièrement des animaux sauvages (grizzlis, élans, orignaux, wapitis...).

Bus 142 (Stampede Trail)

bus-142l

Intérêt:5 out of 5 stars
Difficulté:5 out of 5 stars
Fréquentation:0.5 out of 5 stars

Le fameux bus 142, celui dans lequel Christopher McCandless vécut pendant près de quatre mois avant de mourir empoisonné par des graines toxiques qui l'empêchaient de s'alimenter, peut être atteint par le sentier Stampede Trail. Plusieurs dizaines de personnes tentent l'aventure chaque année pour rendre au hommage à ce que le jeune homme représentait, une envie de liberté parfaitement retranscrite dans le film de Sean Penn Into the Wild. Mais attention, ce chemin est extrêmement isolé et dangereux. Beaucoup de randonneurs se sont égarés ou ont perdu la vie, souvent piégés par la montée des eaux lors des passages des rivières. Je n'ai pas moi-même réalisé ce parcours mais il me semblait naturel d'en dire quelques mots, ce lieu étant devenu symbolique de Denali (bien que situé légèrement en dehors des limites du parc).

Mount Healy Overlook Trail

mt-healy-trail

Intérêt:4 out of 5 stars
Difficulté:2.5 out of 5 stars
Fréquentation:2 out of 5 stars

Cette randonnée de difficulté modérée permet d'atteindre le sommet du Mont Healy, un petit montagne qui domine l'entrée du parc de Denali. D'en haut, la vue sur la chaîne Alaska est superbe. Attention, il y a souvent beaucoup de vent au sommet et marcher sur la crête peut être dangereux, voire fatal. D'autres randonnées autour du visitor center ou dans la première partie du parc sont possibles comme Triple Lakes Trail (19 miles A/R mais peu de dénivelé) et Horseshoe Trail (2 miles A/R, facile).

Mont Denali

denali-mount-alaska

Intérêt:5 out of 5 stars
Difficulté:5 out of 5 stars
Fréquentation:0.5 out of 5 stars

Anciennement appelé Mont McKinley, le Mont Denali est tout simplement le point culminant de toute l'Amérique du Nord. On l'aperçoit régulièrement lorsque l'on parcourt la route du parc, facilement reconnaissable car il domine très largement tous les autres sommets avec ses 6190 mètres. Chaque année, des randonneurs tentent son ascension. Beaucoup d'échecs mais aussi de nombreux décès, le Denali étant l'une des montagnes les plus dangereuses de la planète de par sa haute altitude mais aussi sa haute latitude et donc son fort enneigement et ses températures extrêmes.

Polychrome Overlook

polychrome-overlook

Intérêt:4.5 out of 5 stars
Fréquentation:1.5 out of 5 stars

A mon avis l'un des plus beaux points de vue du parc, où s'arrêtent les bus (Transit et Tour Bus). On y découvre des roches volcaniques colorées au pied des montagnes enneigées de la chaîne Alaska. Il est tout à fait possible de partir explorer les environs mais il n'y a pas de sentier. Il faut donc être extrêmement bien préparé.

D’une superficie de plus de 24 000 km², Denali est l’un des plus grands parcs nationaux des États-Unis. Créé en 1917 puis agrandi en 1980, c’est un exemple parfait de la grandeur et de la beauté des paysages d’Alaska. Le parc a été mis en lumière en 2007 par le film de Sean Penn Into the Wild et connaît depuis un regain d’affluence. Près de 600 000 visiteurs ont visité Denali National Park en 2018, un nombre élevé pour un parc d’Alaska. Denali abrite avant tout le sommet éponyme, point culminant de l’Amérique du Nord avec 6190 mètres. Mais il protège aussi des paysages de taïga et de toundra, la chaine de montagnes Alaska dont fait partie le Mont Denali, des forêts, des lacs et des glaciers ainsi qu’une faune et une flore très riches.

Accès à Denali

Située à 2h de route au sud-ouest de Fairbanks et à 4h au nord d’Anchorage, l’entrée de Denali National Park se trouve à 13 miles de la petite ville de Healy où il est possible de se ravitailler. L’accès est très simple. D’Anchorage, prendre la route AK-1 vers le nord puis l’AK-3 (Parks Highway) en direction de Fairbanks. De Fairbanks, il faut prendre la même route AK-3 vers le sud en direction d’Anchorage. L’entrée coûte 15$ par personne mais comme pour tout parc national, le pass America the Beautiful est accepté.

Le parc est accessible facilement du 20 mai à mi-septembre mais la route n’est pas toujours bien dégagée de la neige les premières semaines. Les bus n’opèrent pas en général avant le 8 juin. De mi-septembre jusqu’à l’accumulation de neige qui conditionne la fermeture de la route, une loterie décide des chanceux qui auront le droit de la parcourir. L’hiver, cette route est la plupart du temps fermée dans sa quasi-intégralité mais le parc est ouvert pour pratiquer le ski ou des activités de chiens de traineau. Enfin, d’avril jusqu’au 20 mai, la route peut être partiellement dégagée en fonction de la météo et des chutes de neige.

Comment visiter Denali National Park

Il n’y a qu’une seule route à partir du visitor center et celle-ci n’est ouverte à tous que sur les 13 premiers miles. Pour parcourir le reste jusqu’à Kantishna (92 miles en tout) ou avant, il faut utiliser les services de bus opérés par Aramark. Deux types d’offres sont possibles : Transit Bus ou Bus Tour.

Le Transit Bus permet à ceux qui le souhaitent de s’arrêter à l’un des stops habituellement prévus pour partir en randonnée (Toklat ou Eielson par exemple). Très pratique pour faire du hors-sentier à la journée. Ces bus sont moins chers et font tout de même des arrêts pour observer le paysage, des animaux ou faire une pause toilettes. Quatre itinéraires plus ou moins longs sont proposés.

Le Bus Tour est quant à lui adapté à ceux qui désirent découvrir le parc sans forcément y marcher. Le conducteur du bus est alors un guide naturaliste qui fournit de nombreux détails sur l’Histoire du parc, sa chaîne de montagnes, sa faune et sa flore. Les arrêts sont les mêmes que pour le Transit Bus. Le ticket est bien entendu plus cher mais comprend un snack ou un repas complet. Trois options d’itinéraire sont proposées.

Randonner dans Denali

Plusieurs possibilités de randonnées à la journée dans la partie est du parc où la route est accessible à tous (voir carte ci-dessus ainsi que la carte des randos ci-dessous). Les paysages sont superbes et même si c’est la zone la plus touristique de Denali, l’affluence reste modérée sur les sentiers. On trouve aussi quelques courts chemins autour du visitor center d’Eielson et un seul à Wonder Lake (McKinley River Bar Trail).

Pour une expérience plus “wilderness”, partez explorer où bon vous semble. C’est le meilleur moyen d’apprécier la richesse et l’immensité des paysages.  Vous pouvez par exemple prendre un bus jusqu’à Toklat ou Eielson et partir randonner la journée à partir de là. Reprenez le bus où vous en êtes descendu pour retourner à l’entrée du parc. Vous pouvez aussi partir à l’aventure plusieurs jours mais il vous faudra dans ce cas un permis. Ceux-ci sont délivrés de 8h le matin à 16h30 l’après-midi le jour de votre randonnée ou le précédent. Avant de partir, vous devrez également regarder une vidéo sur les conditions de sécurité à respecter.

Soyez bien préparés et ayez avec vous le bon équipement. Des vêtements adaptés, suffisamment d’eau et de nourriture pour le nombre de jours de randonnée et des guêtres (protection des jambes) en cas de traversée de rivière. Pensez aussi à un spray anti-ours ainsi qu’à un conteneur pour stocker votre nourriture ou tout objet ayant une odeur attractive pour les ours. Ceux-ci peuvent être prêtés (gratuitement) aux randonneurs qui demandent un permis.

Climat

Le sud de la chaîne de montagnes et du parc profitent de l’influence maritime du golf d’Alaska. Les températures y sont plus douces avec moins de variations dans l’année mais plus de précipitations. Au contraire, la partie nord possède un climat plus continental. Les températures y sont plus chaudes l’été mais les hivers beaucoup plus froids. En revanche, les précipitations et donc la neige y sont assez faibles.

Sachez que globalement, les précipitations sont plus abondantes l’été (moyenne de 74 mm en juillet) pour des températures moyennes quotidiennes de 11°C (toujours en juillet, mois le plus chaud). Les paysages sont donc plus verts mais les randonnées peuvent aussi être périlleuses en raison de la montée soudaine des rivières qui piège parfois les randonneurs.

Hébergement

Il n’y a pas d’hôtels opérés par le NPS dans l’enceinte du parc. En revanche, quelques lodges privés aux tarifs déments (à partir de 560$ par nuit pour le Denali Backcountry Lodge, au bout de la route). Sinon, plusieurs campings primitifs, notamment le long de la première partie de Park Road. Celui situé à l’entrée du parc, Riley Creek Campground, possède même des douches chaudes.

Cartes de Denali National Park and Preserve

Carte officielle de Denali National Park
Entrée de Denali National Park autour du visitor center
Randonnées officielles du parc national de Denali
Route principale du parc de Denali
Accès à la zone principale de Denali pendant l’hiver
Carte géologique légendée de Denali
Géologie du Mont Denali et de la chaîne Alaska

Photos de Denali