White Pocket2018-07-29T14:37:06+00:00

WHITE POCKET

Paysage:
Difficulté rando:
Difficulté pistes:
Fréquentation:

Situation : extrême nord de l’Arizona, dans Vermilion Cliffs National Monument
Altitude : 1800 mètres environ
A savoir : accès difficile par une piste 4×4

White Pocket

white-pocket-arizona

Intérêt:
Difficulté:
Fréquentation:

Se rendre à White Pocket se mérite, car la route pour y accéder est difficile. Il faut un 4x4 avec haute garde au sol pour s'y rendre sans encombre, à condition bien sûr que la météo soit clémente. Pour cela, se renseigner à la Paria Contact Station sur l'US89. Pour aller à White Pocket, prendre la piste House Rock Valley Road à partir de l'US89. Rouler 21,4 miles (34 km) jusqu'au croisement avec la piste BLM1017 à gauche, qu'il faut emprunter pendant 6,2 miles (10 km). Prendre alors la BLM1087 (4 miles, 6,5 km) puis la 1086 (5,4 miles, 8,6 km) et White Pocket est enfin là. Compter une bonne heure et demie de route qu'il faudra faire en sens inverse au retour. Un autre chemin passant près de Coyote Buttes South est possible mais moins recommandé par les Rangers car plus difficile encore à négocier, même avec un 4x4, à cause d'une descente dans le sable qu'il est compliqué de remonter.

Coyote Buttes South

coyote-buttes-south-teepee-panorama

Intérêt:
Difficulté:
Fréquentation:

Comme pour White Pocket, le chemin pour se rendre à Coyote Buttes South se fait à partir de la House Rock Valley Road (BLM1065). Pour rejoindre le secteur de Paw Hole, rouler jusqu'au mile 26 à Lone Tree, d'où part la piste BLM1079. Il n'y a alors que 2,5 miles (4 km) à parcourir, mais ceux-ci sont assez difficiles. Evidemment, 4x4 et haute garde au sol obligatoire. Pour aller dans la zone de Cottonwood Cove, la principale de Coyote Buttes South, on peut poursuivre la BLM1079 à partir de Paw Hole, mais cette partie de la piste, faite de sable profond et mou, est extrêmement difficile et non recommandée. Il vaut mieux revenir à Lone Tree et reprendre la House Rock Valley vers le sud pendant 3,7 miles (6 km) puis tourner sur la BLM1017 (la même que pour aller à White Pocket). Tourner encore à gauche sur la BLM1066, que l'on emprunte pendant 3,3 miles (5,4 km) avant de continuer sur la BLM1081 jusqu'à Poverty Flat Ranch (2,4 miles, 3,8 km). Enfin, poursuivre sur la BLM 1082 (3 miles, 4,8 km) et le parking de Cottonwood est enfin là. Il n'y a pas de sentier à CBS, on peut donc explorer à sa guise en faisant bien attention de ne pas se perdre.

Coyote Buttes North

coyote-buttes-wave-vortex

Intérêt:
Difficulté:
Fréquentation:

Après avoir obtenu le permis tant convoité, l'accès à Coyote Buttes North se fait par la House Rock Valley Road à partir de l'US89, jusqu'à Wire Pass Trailhead. De là, le sentier permettant de rejoindre l'entrée de CBN est assez facile et long de 6 miles aller-retour (10 km). Au début, le chemin est indiqué, mais il faut ensuite se diriger grâce aux indications et aux photos fournies par le BLM avec le permis d'accès. Pas de crainte à avoir, ce n'est pas très compliqué. Les paysages sont superbes tout le long du sentier. Une fois arrivé, il n'y a pas de chemin et l'exploration est donc totalement libre. The Wave n'est pas la seule curiosité du secteur. On y trouve également des brainrocks, des arches, une 2nd Wave ou encore un rocher en forme de hamburger très justement nommé Big Mac Rock. Explorez et ouvrez grand les yeux.

Edmaier's Secret

edmaiers-secret

Intérêt:
Difficulté:
Fréquentation:

Petit plateau de slickrock accessible à partir de la piste House Rock Valley Road et du parking de Buckskin Gulch Trailhead. Un sentier facile d'environ 5 miles aller-retour (8 km) mène à ce lieu riche en formations rocheuses créées par l'érosion. Brainrocks, dentelle, vagues, teepees et même des poches d'eau après des périodes de pluie, tout y est ! L'endroit reste encore peu fréquenté bien qu'il s'agisse souvent d'une alternative à The Wave, quand on n'a pas été tiré au sort à la fameuse loterie...

White Pocket fait partie de Vermilion Cliffs National Monument, une zone très sauvage du nord de l’Arizona et débordant sur le sud de l’Utah. Ce parc est récent puisqu’il a été créé en 2000, et il est très peu aménagé. Il faut donc impérativement posséder un 4×4 pour s’y rendre ou faire appel à un outfitter (conseillé), guide spécialisé qui saura vous guider sans prendre de risques. Les pistes sont en effet constituées en partie de sable profond et particulièrement mou durant la saison sèche, et il vaut mieux éviter de rester coincé dans cet endroit particulièrement désert. Depuis quelques années, la demande touristique est cependant de plus en plus grande, surtout pour Coyote Buttes North où se trouve The Wave, ce qui a amené le BLM (Bureau of Land Management) à instaurer des systèmes de quotas qui limitent grandement la fréquentation.

Pour le moment, White Pocket échappe encore à ces quotas, mais cela pourrait bien changer d’ici quelques années, voire moins. Il faut dire que la paysage y est très fragile et il est donc légitime pour le BLM de vouloir protéger les richesses géologiques du lieu. Quoiqu’il en soit, l’accès à White Pocket se fait par des pistes difficiles, ce qui empêche le tourisme de masse.

White Pocket est situé sur un petit plateau où l’érosion a créé des formes étonnantes dans la roche de couleur claire voire blanche (d’où le mon du lieu) et un relief particulièrement chaotique. On peut s’y promener librement puisqu’il n’y a pas de sentier, on marche donc directement sur le slickrock. L’endroit n’est pas très grand mais il faut lui consacrer au moins deux heures de visite, surtout pour les photographes qui ont ici la possibilité de laisser parler leur imagination.

Avant de se rendre à White Pocket, bien se renseigner sur les conditions météorologiques et l’état des pistes à la Paria Contact Station, située sur l’US89 à mi-chemin entre Page et Kanab.

Cartes de Vermilion Cliffs National Monument

Carte officielle de Vermilion Cliffs
Carte alternative de Vermilion Cliffs

Photos de White Pocket